Le Cubisme



 
    C'est pour la première fois, le 14 novembre 1908, que l'on entend parler de cubisme. Alors que Louis Vauxcelle qualifie de "simplification terrible, réduction de tout sites, figures et maisons, à des schémas géométriques et à des cubes". C'est ce qu'il a écrit dans le Gil blas, suite à sa visite à l'exposition de Georges Braque à la galerie Kahnweiler, où il a pu voir les tableaux peints par Braque à l'Estaque l'été précédent.

    Le cubisme est un mouvement artistique important du début du XXe siècle. Tout comme le futurisme et le fauvisme. Ses 2 éléments fondamentaux sont la structure et le rythme. Le cubisme se développa à Paris aux environs des années 1908-1920.

    On dit souvent que l'art moderne commence avec le cubisme et l'on dit aussi qu'il révolutionne les arts visuels d'une façon aussi importante que la Renaissance. Il est à noter que le cubisme n'est pas à l'origine d'un mouvement en soi. Les cubistes entreprennent de "traiter la nature" par le cylindre, la sphère et le cône. Le cubisme est un art essentiellement ésotérique et délibérément intime qu'inventèrent 2 peintres à l'intention de leurs proches. Ces peintres sont Pablo Picasso (Espagnol) et Georges Braque (Français).

    Entre 1910 et 1912, les innovations graduelles introduites dans l'oeuvre de chaque artiste (Braque et Picasso), et les multiples va-et-vient entre les deux, mettent au jour les mécanismes de la pensée picturale de la manière la plus évidente qui soit. En fait, le cubisme a concrétisé dans le contexte du XXe siècle la définition de la peinture comme cosa mentale  proposée par Léonard de Vinci. L'éclosion du cubisme repose sur un long dialogue de 6 ans entre Picasso et Braque.

Les  tendances cubistes

Le cubisme scientifique ou synthétique (1912-1918)

Ceci est l'art de peindre des ensembles nouveaux avec des éléments empruntés, non à la réalité de vision, mais à celle de connaissance (l'aspect géométrique).
Exemple: Picasso, Georges Braque, Juan Gris...

Le cubisme physique

Ceci est l'art de peindre des ensembles nouveaux avec des éléments empruntés pour la plupart à la réalité de vision (représentation conceptuelle). Il est à noter que le peintre qui a inventé cette tendance est "Le Fauconnier" (peintre-physicien)

Le cubisme orphique

Ceci est l'art de peindre des ensembles nouveaux avec des éléments empruntés non à la réalité visuelle, mais entièrement crées par l'artiste et celui-ci leur donne une puissante réalité.
Exemple: Robert Delaunay, Fernand Léger, Marcel Duchamp...

Le cubisme instinctif

Ceci est l'art de peindre des ensembles nouveaux empruntés à la réalité visuelle, mais à celle que suggère l'artiste.( l'instinct et l'intuition). Il est à noter qu'il est issu de l'impressionnisme français.

Le cubisme analytique (1909-1911)

Ceci est l'art de décomposer le volume global en éléments internes par un système de facettes. Ce n'est pas la destruction de la forme, mais son élaboration plus complexe et plus intime au niveau de la surface plane.